Historique

Pere Caffarel

Les écoles d'oraison ont vu le jour avec le père Caffarel et l'école de prière de Troussures dont il était la tête pensante. Les participants apprenaient sur 5 jours à faire oraison grâce à un climat spécial de silence, des conférences sur le sujet et s’appuyant sur un certain nombre de techniques corporelles. En voici un résumé de ce qui s'apprenait alors : une semaine de prière avec l'abbé Caffarel.

A sa mort, en 1996, personne n'avait repris le flambeau de Troussures, et le père Jausions qui avait suivit une semaine de prière là-bas, a pris son bâton de pèlerin à travers la France pour trouver des volontaires. Il a cherché parmi les membres des équipes Notre Dame (END : mouvement de spiritualité conjugale fondé par le père Caffarel) pour monter des écoles d'oraison et apprendre ainsi à faire oraison à d'autres. (cf le site www.oraison.net pour la carte des écoles d'oraison francophones). D’autres initiatives ont vu le jour en Suisse et Belgique.

Le coordinateur actuel des écoles d’oraison francophone est le père Jacques Hospied.
Le père Jausions est arrivé ainsi il y a un peu plus de 10 ans à Toulouse, où il a fait appel à des volontaires des END(Équipes Notre Dame. Anne-Sophie Cheuret a alors lancé une école d’oraison à Toulouse). L’année suivante, elle a eu le concours d’autres laïcs qui avaient suivis la 1ere école et les frères carmes lui ont proposé un lieu d’accueil, leur aide pour les conférences et un soutien spirituel. L’école d’oraison de Toulouse a donc lieu depuis au couvent des Carmes de Toulouse, l’équipe s’est agrandi ,il y a actuellement dix animateurs.