Les sessions perseverants

Toucher le ciel
Rivière
nénuphar

Les persévérants

Les sessions

Pour 2017-2018, voilà nos dates de rencontre : 19 octobre, 16 novembre, 14 décembre, 18 janvier, 8 février, 15 mars, 12 avril, 17 mai et 7 juin; de 20h15 à 22h15 au couvent des Carmes de Toulouse.

La session des persévérants se déroule sur neufs rencontres, avec une quinzaine de laïcs. Il existe aussi un système de "cordée spirituelle" (où chacun parraine et prie pour un autre).

Pour la session 2017-2018 nous étudierons ensemble le livreElisabeth de la Trinité, chemin vers le silence intérieur de Françoise de Lauzon aux éditions parole et silence.Nous nous retrouvons une fois par mois pour étudier ensemble un chapitre ou un sous-chapitre du livre. Il y a deux animatrices aidées par un jeune frère carme, dans chacun des deux groupes de participants.

Chacun d'entre nous étudie le chapitre durant le mois, et nous partageons notre réflexion durant la rencontre.
Chaque personne dispose de 5' environ, où elle partage sur son oraison (fidélité quotidienne ou non, difficultés rencontrées, joies…), sur ce que le chapitre lui a apporté pour son oraison quotidienne et un passage du livre de deux ou trois lignes qui l'ont particulièrement touché.Ainsi chacun s'enrichit des éclairages des autres du groupe.

Nous allons ensuite à la chapelle pour une demi-heure d'oraison en commun qui est nourrie par les échanges que nous avons eus auparavant. Voilà quelques récapitulatifs de l'an dernier :

Nous avons fait notre première rencontre le mercredi 12 octobre, avec un topo du fr Cajetan qui nous a très bien présenté ce que nous avons découvert l'an dernier sur le livre dont voici le podcast :

Lors de notre rencontre du 19 avril, le fr Gabriel a passé en revu le chapitre des 6ème demeures ou les fiançailles spirituelles que vous pouvez écouter ici :

L'aide du groupe est particulièrement stimulante pour continuer à avancer sur ce chemin.
"Certes, je ne suis pas encore arrivé, je ne suis pas encore au bout, mais je poursuis ma course pour saisir tout cela, comme j'ai été moi-même saisi par le Christ Jésus. Frères, je ne pense pas l'avoir déjà saisi. Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l'avant, je cours vers le but pour remporter le prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus"Ph,3,13-14

Un témoignage

Quel paradoxe! La prière est déjà une démarche intime; l'oraison, la recherche du lien avec Dieu au plus profond de soi, l'est encore plus. Cependant c'est l'approche en groupe qui nous aide le plus dans cet enseignement. Les témoignages, les échanges nous enrichissent et nous font percevoir toutes les formes d'oraisons et tous les sentiments qui en résultent. C'est très encourageant.
Antoine